MEDITATION

” Le refuge de l’instant présent “

Lorsqu’on s’arrête pour respirer, même si tout est encombré autour de nous, on peut se sentir comme dans un refuge. En respirant, on comprend qu’on est vivant, que c’est l’essentiel, que le reste peut attendre, au moins quelques instants…

Prendre refuge dans l’instant présent, ce n’est pas avoir résolu le problème, ni trouvé une solution.

Non, les problèmes continuent et la solution ne jaillira pas du souffle.

Simplement on a trouvé un lieu sur d’où les observer.

Respirer dans l’adversité, c’est placer notre esprit dans un refuge. Pas pour fuir la réalité, pas pour agir, mais pour choisir de voir plus clair, choisir de laisser de l’espace au calme, choisir de laisser une chance à notre intelligence.

Quoi que je fasse, quoi que je pense, le problème est là, il est déjà là.

Mais moi, je suis vivant, je suis présent. En faisant de mon mieux, je continue de l’être.

Respirer… bientôt quelque chose aura changé ; je dois juste accepter de ne savoir ni quoi, ni comment, ni quand ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *